Chemins et sculptures en pays d’Elle

La communauté de Communes de l’Elle a mis en valeur 54 sculptures disposées dans les bourgs et les circuits de randonnées.
Les randonneurs apprécient particulièrement ces oeuvres diverses crées par des artistes de nationalités différentes qu’ils découvrent au détour d’un chemin ou dans un petit bourg.
Surprise de la découverte et curiosité d’en découvrir d’autres renforcent la fréquentation des circuits et du territoire en général.
En somme un vaste musée de plein air est à la disposition de tous, dans un contexte bocager et vivant où les oeuvres se marient avec la nature, la bâti et les lumières changeantes de Normandie.

circuit-la-vallee-de-lelle
carte-des-randonnees-en-pays-delle

La communauté est connue et reconnue pour son Symposium de Sculptures Monumentales sur pierre. Elle a été la première de la Région à organiser cette manifestation. A l’occasion du 10ème anniversaire, elle est la première en Europe à avoir invité une trentaine d’artistes internationaux pour réaliser une sculpture en granit ou en marbre de savoie.C’est une centaine d’oeuvres qui a été créée depuis 1998.

Nous vous invitons donc à venir parcourir les 7 circuits de randonnées et ainsi découvrir , au fil des chemins, ces oeuvres qui sont installées ça et là au gré de notre paysage bocager.
Vous aurez aussi l’occasion de voir le petit patrimoine qui a été restauré par la collectivité (lavoirs, étang boisé).

 

Un carnet des « chemins & sculptures en pays d’Elle » est remis à chaque foyer du territoire de la communauté de communes de l’Elle.

Nous vous souhaitons une agréable promenade sur notre territoire et espérons que vous garderez un bon souvenir de ce que vous aurez pu découvir le long de votre parcours.

Manche tourisme :
98 route de Candol – CS73108 – 50008 Saint-Lô Cedex
Communauté de Communes de l’Elle
40 rue de la Libération – 50680 Saint-Clair-sur-Elle
Tél. 02 33 77 18 80

la-vallee-de-moon-sur-elle-en-hiver

L’étang boisé

Cet étang est le résultat d’une réhabilitation d’une carrière d’extraction d’argile des anciennes tuileries propriété de la Société les Tuileries de Beauvais. La carrière fut fermée dans les années 70 pour devenir une décharge communale jusqu’en 1990.

En 2002, avec l’appui financier de la Communauté de Communes de l’Elle, du Conseil Général de la Manche et du Parc des Marais, la commune a réalisé les travaux d’aménagement. Les promeneurs pourront ainsi trouver sur ce site des sculptures réalisées lors d’un symposium, un terrain de pétanque et admirer la faune et la flore.

L’Eglise et son retable

leglisePosée sur une hauteur, légèrement en retrait du bourg, l’Eglise de Moon-sur-Elle abritait depuis plusieurs siècles un authentique trésor fait de dorures, bois et peintures.

 

avant-travaux
avant travaux

La dynamique du projet a été en premier lieu une approche sécuritaire, le maître autel se décollant du mur. Après visites des experts, et au fur et à mesure du questionnement, nous avons eu alors le loisir de découvrir que le retable était très prometteur en terme de valeur patrimoniale.Cette découverte a déclenché une demande d’inscription aux monuments historiques. Le 25 août 2008, son enregistrement effectué, la municipalité a donc sollicité l’avis du service de conservation des antiquités et objets d’art pour la remise en état.

après travaux

La dynamique du projet a été en premier lieu une approche sécuritaire, le maître autel se décollant du mur. Après visites des experts, et au fur et à mesure du questionnement, nous avons eu alors le loisir de découvrir que le retable était très prometteur en terme de valeur patrimoniale.Cette découverte a déclenché une demande d’inscription aux monuments historiques. Le 25 août 2008, son enregistrement effectué, la municipalité a donc sollicité l’avis du service de conservation des antiquités et objets d’art pour la remise en état.

 

Ce retable, datant des XVIIe et XVIIIe siècles, avait en effet été badigeonné en marron et menaçait de s’effondrer. La menuiserie a donc été déposée et restaurée dans l’atelier de Walter Simon à Coulvain (Calvados).

pendant-travaux

Le dégagement au scalpel des couches de peinture, par Delphine Hue, de Caumont-l’Eventé, a permis de mettre à jour un décor riche et homogène sur l’ensemble du retable. Restée intacte sous les couches de marron, la composition découverte sur le devant d’autel était d’une exceptionnelle fraîcheur et n’a nécessité aucune retouche. Le maître-autel, restauré et redoré, a retrouvé son harmonie et sa richesse originelle, tandis que la statue centrale en bois, la Vierge à l’Enfant, était elle aussi restaurée, par les soins du sculpteur Frédéric Rouchet de Granville.

la-manche-libre

retableEn conclusion : cinq mois de travaux pour une opération très spectaculaire.

La commune a reçu le dîplome d’honneur de la Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France le 6 avril 2011.