Associations de Moon-sur-Elle

  • Club des Amis

Président: Mme MAURICE Marie-France Tél: 02.33.57.54.51

  • Amicale des Parents d’Élèves de Moon

Présidente: Mme TETREL Sandrine Tél: 02.14.16.11.23

  • Amicale des Anciens Combattants

Président: M. HAVEL Christophe Tél: 02.33.55.44.74

  • Football Club de l’Elle

Président: M. FERON Bertrand, Lison Tél: 02.31.22.87.57

Commerces et artisans de Moon-sur-Elle

  • ART’MONY, coiffure mixte
    Mme JOUAN Virginie,
    1 rue du Stade
    Tél : 02.31.22.61.97
  • Fabrication carrelage en terre cuite
    SARL FAUVEL,
    3 la Croix sous l’Ange,
    Tél : 02.33.56.83.31
    Fax : 02.33.56.03.10

https://www.fauvel.fr/
https://www.normandy-ceramics.com/

  • Fabrication articles en cuir
    Mme FEREY Tatiana,
    3 la Couture de bas,
    Tél : 09.75.33.82.14
  • Café bar journaux
    M. CORNEVILLE Fabien,
    15 rue de la gare,
    Tél : 02.31.22.86.91
  • Pisciculture
    M. KOPYTO Stéphane,
    2 le Moulin Hébert,
    Tél : 02.33.55.42.72

Page facebook

    • Brasserie artisanale, La Mont Sauvage
      M. VITTECOQ Paul,
      Au Hameau Mont-Sauvage,
      Ouverte tous les jeudis, de 16 h à 20 h ou sur rendez-vous.
      Tél : 07.69.14.22.96
      contact@brasserie-la-mont-sauvage.fr
  • Taxi
    SARL FLAMBARD,
    Tél : 09.61.27.71.35 / 06.07.97.71.45
    • Boulangerie
      M. LEPOITTEVIN Rémi,
      19 rue de la Gare,
      Tél : 02.31.22.81.51
  • Boucherie Charcuterie
    M. VAQUEZ Mickaël et M. LECONTE Julien,
    5 rue de la Gare,
    Tél : 02.31.10.82.21
  • PROXI, Alimentation générale
    M. DELAFOSSE Sylvain,
    24 la Pomme d’Or,
    Tél : 02.33.56.42.39
  • Multipneus, vente et montage de pneus
    2 route d’Airel,
    Tél : 02.31.22.68.31
  • Terrassement:
    Auto-entreprise LEGRAND,
    Tél : 06.77.96.00.23
  • « STEF’PIZZA »
    Pizzas cuites au feu de bois,
    les mercredis soir,
    place de la mairie,

NOUVEAU !  LE « GANG OF PIZZA », LE DISTRIBUTEUR A PIZZA, PLACE DE LA MAIRIE

 

Tél : 06.87.82.04.53
https://stefpizza.fr/
Page facebook

 

 

 

 

  • « CHEZ DAVID »
    Kebab, sandwicherie, galette,
    les dimanches soir,
    de 17h à 21h30,
    place de la mairie
  • « LA MARANELLO »
    Burgers,
    les jeudis soir,
    place de la mairie

Les commerçants du marché hebdomadaire…

Tous les vendredis matin, vous pouvez vous approvisionner en fruits et légumes.

Présentation de Moon-sur-Elle

La commune de Moon sur Elle est une commune rurale
de la Manche

carte-moon-sur-elleElle est située dans le parc des marais du Bessin et du Cotentin de correspondance. La commune s’étend sur une superficie de 950 ha et compte 854 habitants.
La commune de MOON-SUR-ELLE est une commune de la Communauté SAINT-LO AGGLO, centre de loisirs, salle des fêtes, gare

la-riviere-de-moon-sur-elle-traverse-notre-communeLa rivière de l’Elle fera le bonheur des amateurs de nature et des pêcheurs.
la-riviere-lelle-en-hiver
Différentes zones de détente et de sports sont à disposition : étang boisé, chemins de randonnées, terrains de boules, terrains de sports…

Histoire de Moon-sur-Elle

LE PREMIER « MOONAIS » CONNU A CE JOUR

  • La carrière d’argile, sise route d’Airel, a livré les restes d’un reptile dinosaurien – soit une dent, 35 vertèbres, des fragments d’os – qui appartenaient à un dinosaurien ayant vécu à l’époque des grands reptiles, sous un climat tropical. Ce carnivore, dont le corps flottait dans une zone d’estuaire, aux dents crènelées coupantes, se nourrissait de poissons.
  • Un spécimen fut aussi retrouvé en Allemagne et des empreintes furent découvertes en Vendée pour cette espèce. dinosaure

MOON SUR ELLE « UN VILLAGE GAULOIS »

  • L’histoire était belle. Au XIVe siècle, aux débuts de la guerre de Cent ans, les Anglais débarquèrent à Barfleur, traversèrent la Normandie, la pillèrent, Saint-Lô fut prise le 22 juillet 1346. Un capitaine anglais avait établi son camp au bord de l’Elle et fut charmé par la vallée, une nuit de clair de lune. Il appela le lieu : Moon sur Elle (la lune sur Elle). Cette histoire n’est que légende, car le nom de Moon sur Elle était déjà attesté au XIIIe siècle et il faut prononcer Mon sur Elle (et non Moun sur Elle).

  • L’hypothèse la plus vraisemblable avancée par les historiens (1) serait une origine gauloise : Magodunum ou Mogodunum qui signifierait : champ, agglomération, ou marché (magos) + hauteur ( dunon). Ce nom serait à rapprocher de Moing (Loire), Mehun sur Yévre (Cher), Meung sur Loire (Loiret), Mouen (Calvados), Mauzun (Puy de Dôme), Moings (Charente Maritime), Mohon (Ardennes). Ainsi les Moon, Mohon, Bohon, Moyon, Beslon, auraient une origine gauloise. La prononciation de Moon s’est simplifiée (Mon) mais la graphie n’a pas évolué, les traits archaïques se sont perpétués : Môon puis Moon. village-gaulois

  • Reste à imaginer ce village gaulois sur la rive droite de l’Elle, au lieu dit La Croix de Moon, bien exposé au sud, sud-ouest. Ce village devait commander l’entrée de la vallée de l’Elle, en amont les sombres forêts de Cerisy, du bois d’Elle…, en aval les marais du Cotentin. Ces gaulois de Moon étaient peut-être des Unelles, tribus des marais du Cotentin, ou des Bajocasses, tribus du Bessin. D’ailleurs l’une des places fortes des Bajocasses, l’oppidum du Castel, se trouve à quelques kilomètres en amont, sur Cerisy face à la commune de saint Jean de Savigny : place fortifiée servant de refuge lors des périodes de troubles et de guerre. L’Elle, son nom remonterait aux populations antérieures aux gaulois : Al (Ala) qui aurait donné alna en latin (la rivière des aulnes).

    [[ F.Beaurepaire : Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche. (1986)
    R. Lepelley : Dictionnaire étymologique des noms de commune en Normandie. (1993)]]

La Gare de Lison

Gare de correspondance et de desserte locale du réseau TER de Basse Normandie
plan La gare de Lison est un vrai nœud ferroviaire, environ 450 trains s’arrêtent à Lison par semaine soit en moyenne 64 par jour. Pôle de correspondance entre la ligne Caen – Rennes et la ligne Paris – Caen – Cherbourg, Lison est à l’intersection de Cherbourg – Lison et Lison – Pontorson.
photo-gare

Pourquoi une gare à Lison

la-lison-locomotive

Une gare située sur deux départements et sur trois communes

Achetez votre billet en gare de Lison, vous êtes en réalité à Moon-sur-Elle dans la Manche. Empruntez la passerelle, vous êtes passé dans le calvados à Sainte-Marguerite d’Elle. Redescendez sur le quai, vous vous retrouverez à Moon-sur-Elle dans la Manche, et si vous prenez le wagon de queue, après le pont sur le Rieu, vous serez enfin à Lison dans le département du Calvados.

Actualité

Depuis 2011, la gare et ses abords font l’objet de grands travaux de réhabilitation. Les quais, la passerelle, l’accessibilité aux handicapés et les parkings seront rénovés d’ici 2014.

rehabilitation-du-parvis-en-cours-de-realisation

la Lison, locomotive reconnaissable à sa haute cheminée – Compagnie de l’Ouest

La loi du 11 juin 1842, définissant les grandes lignes rayonnant autour de Paris, faisait apparaître cinq projets différents de tracé pour notre région A cette date, le Conseil d’Arrondissement de Saint-Lô s’intéressait d’avantage aux voies fluviales pour irriguer sa région économique, le développement d’un transport fluvial jusqu’à la baie des Veys était prévilégié. Le 27 juin 1852, le Corps légilatif à Paris vota enfin la création d’un chemin de fer de Paris à Cherbourg par Evreux et Caen. Saint-Lô se réveilla et rédigea une lettre à l’intention du Prince Président Louis Napoléon, en évoquant l’économie régionale, la menace britanique sur les côtes de la Manche était également évoquée. Cherbourg répliqua immédiatement. Déjà le 5 février 1852, elle défendait le tracé par Bayeux et refusait le trajet par Saint-Lô jugé plus long en temps et distance. Le conseil général du Calvados défendait également le passage dans son département par Bayeux et Isigny. Le 31 juillet 1856 la décision définitive fut prise pour un tracé de Caen à Cherbourg par Bayeux ave un embranchement à Lison pour Saint-Lô.

carte-postale-gare
la cour de la gare de Lison au début du XXe siècle

Le 4 août 1858, l’empereur NAPOLEON III inaugurait la ligne complète de Paris à Cherbourg, en prolongation de celle qui joignait Caen à Paris depuis novembre 1855. Elle fut à ses commencements à voie unique, son doublement s’est étiré de 1882 à 1900.
Pour la région, la construction de la gare à Lison fut une source de dynamisme avec le dépôt de la Compagnie de l’Ouest sur Lison, au total plus de 150 cheminots étaient rattachés à Lison. Peu après 1880, une tuilerie fut implantée à proximité de la gare et vers 1932 ce furent les caramels d’Isicrem d’André Galliot.
locomotive-vapeur
la Pacific vapeur en gare de Lison le 6 juin 2009